Volcans

Chaitén (volcan Chaiten) - Chili



Image d'une colonne d'éruption de Chaitén

Volcan Chaitén: Vue d'une colonne d'éruption du volcan Chaitén, Chili, photographiée le 26 mai 2008. La caldeira mesure environ 3 km (1,9 miles) de diamètre de bord à bord. La caractéristique noueuse entre la colonne d'éruption et le bord gauche fait partie d'un dôme de lave qui s'est formé après l'éruption de 7400 av. U.S.Geological Survey photographie par J.N. Marso.

Chaitén: Introduction

Chaitén est une petite caldeira volcanique située sur le flanc du volcan Michinmahuida au sud du Chili. Avant 2008, il consistait principalement en un dôme de lave rhyolitique actif pour la dernière fois il y a 9 400 ans. Mais en mai 2008, Chaitén a commencé à éclater violemment, produisant de nombreux panaches, coulées pyroclastiques et lahars, et construisant un nouveau dôme de lave sur le côté nord de l'ancien. L'éruption a eu de graves conséquences pour la ville voisine de Chaitén, l'inondant de lahars et de cendres, et les cendres de l'éruption ont même perturbé les voyages et l'agriculture dans les pays voisins.

Coupe tectonique des plaques simplifiée

Coupe transversale simplifiée de la tectonique des plaques montrant comment Chaitén est situé au-dessus d'une zone de subduction formée où les plaques de Nazca et d'Amérique du Sud entrent en collision. Dans cette zone de subduction, la fusion produit des corps magmatiques qui remontent vers la surface. Image de.

Carte: Où est Chaitén?

Carte du volcan Chaitén: Carte montrant l'emplacement du volcan Chaitén près de la côte ouest de l'Amérique du Sud. La ligne mince étiquetée A-B marque l'emplacement de la section transversale simplifiée de la tectonique des plaques illustrée ci-dessous. Map by et MapResources.

Chaitén: Réglage tectonique des plaques

Chaitén se trouve au-dessus de la zone de subduction Pérou-Chili. Dans cette frontière convergente, la plaque de Nazca est en cours de subduction sous la plaque tectonique d'Amérique du Sud. L'extrémité sud de la plaque plonge à un angle raide, tandis que l'extrémité nord peut subir une subduction de dalle plate (dans laquelle la dalle océanique glisse sous la plaque continentale à un angle très bas). Un faible angle de subduction peut expliquer le manque relatif d'activité volcanique dans la partie nord du Chili, par rapport aux montagnes volcaniques méridionales extrêmement actives.

Chaitén Ash Plume

Panache de frêne de Chaitén: Une vue du panache de cendres de Chaitén. Image de la NASA créée par Jesse Allen, utilisant les données EO-1 ALI gracieuseté de l'équipe NASA EO-1.

Chaitén Géologie et dangers

Chaitén est une caldeira volcanique relativement petite (3 km de large) située sur le flanc ouest du volcan Michinmahuida. Avant le début de l'éruption de mai 2008, elle contenait un dôme de lave en obsidienne rhyolitique et plusieurs petits lacs. La caldeira est percée du côté sud-ouest par une rivière qui se jette dans la baie de Chaitén, après la ville de Chaitén sur le golfe du Corcovado.

Avant l'éruption actuelle, des dépôts volcaniques vieux de 9 400 ans indiquaient que le volcan était capable de produire des poussées pyroclastiques, des coulées de pierre ponce et des retombées de téphra. Lorsque le volcan a commencé à entrer en éruption en mai 2008, il a produit de hautes colonnes d'éruption plinienne de cendres, de gaz et de roche. Ces colonnes étaient accompagnées de coulées pyroclastiques, de lahars et de chutes de cendres abondantes. Bien que la zone autour de Chaitén soit peu peuplée, plus de 5000 personnes ont dû être évacuées des villes voisines, et l'aviation dans le sud de l'Amérique du Sud a été perturbée pendant des semaines. Dans les 10 jours suivant la première éruption, les lahars avaient envahi une grande partie de la ville de Chaitén. Le gouvernement chilien a par la suite ordonné l'évacuation complète de la ville et prévoit actuellement de déplacer entièrement la ville.

Chaitén est une préoccupation majeure pour l'industrie du transport aérien et le pays voisin, l'Argentine. Les colonnes d'éruption du volcan ont atteint 15 km (50 000 pieds) de hauteur, ce qui représente presque le double de l'altitude de croisière normale d'un jet (environ 30 000 pieds). Au cours de la première semaine de l'éruption actuelle, cinq avions ont rencontré des cendres éruptives et des nuages, et plusieurs ont subi des dommages importants au moteur. Les aéroports du Chili, d'Argentine et d'Uruguay, à 2 300 km du volcan, ont été contraints de fermer ou d'annuler des vols. De plus, les cendres volcaniques des nuages ​​d'éruption ont causé des problèmes de transport terrestre et de santé au Chili et en Argentine.

Dôme de lave pré-éruption de Chaitén

Dôme de lave de Chaitén: Une vue sur le dôme de lave de Chaitén. Image de la NASA créée par Robert Simmon, à l'aide des données Landsat fournies par le Global Land Cover Facility de l'Université du Maryland.

Chaitén et Michinmahuida

Chaitén et Michinmahuida: Cette photographie d'astronaute met en évidence deux volcans situés près de la limite sud de la zone de subduction de Nazca-Amérique du Sud dans le sud du Chili. Le volcan Michinmahuida (également orthographié Minchinmávida; image en haut à droite) domine la scène. Charles Darwin a observé une éruption de ce volcan glaciaire lors de son voyage dans les îles Galapagos en 1834; la dernière éruption enregistrée a eu lieu l'année suivante. Lorsque cette photo a été prise, le sommet blanc et enneigé de Michinmahuida était recouvert de cendres grises éclatées de son voisin beaucoup plus petit mais maintenant actif à l'ouest, le volcan Chaitén. Image du Image Science and Analysis Laboratory, NASA-Johnson Space Center. "La porte d'entrée de la photographie astronaute de la Terre."

Chaitén: Historique des éruptions

Avant l'éruption de mai 2008, l'éruption la plus récente de Chaitén s'est produite il y a 9 400 ans. Il a créé des dépôts pyroclastiques et de coulée de pierre ponce, et a formé le dôme de lave obidienne rhyolitique dans le cratère central. Cependant, le vendredi 2 mai 2008, le volcan a soudainement éclaté, produisant un panache de cendres volcaniques et de vapeur qui a atteint près de 17 kilomètres de haut et était visible sur des images satellites sur des centaines de kilomètres au-dessus de l'Atlantique. La ville de Chaitén, située à environ 10 kilomètres au sud-ouest du site d'éruption, était recouverte de cendres. Environ 4 000 personnes qui y vivaient ont été évacuées par bateau. La ville de Futaleufu, qui compte environ 1 000 habitants, a également été évacuée. De plus petites communautés au sud-est comme Chubut et Rio Negro ont également reçu de lourdes chutes de cendres. Le panache de cendres était si épais dans certaines parties de l'Argentine que les écoles, les autoroutes et les aéroports ont dû fermer.

Faits sur Chaitén

Emplacement:Sud du Chili
Coordonnées:42.833oS, 72,646oW
Élévation:1122 m (3.681 pi)
Type de volcan:Caldera
Dernière éruption:2011

Les éruptions se sont poursuivies depuis lors, créant de nombreux panaches de cendres et de gaz élevés et entraînant l'extrusion d'un nouveau dôme de lave sur le côté nord de l'ancien dôme. Cette éruption en forme de dôme s'accompagne d'un dégazage constant, d'émissions de cendres et de vapeur, d'effondrements gravitationnels des parties instables du nouveau dôme (qui entraînent des écoulements pyroclastiques), de lahars et d'une certaine sismicité. Une colonne vertébrale centrale de lave a été repoussée hors du nouveau dôme, mais s'effondrera probablement, car ces caractéristiques sont généralement très instables et de courte durée. Alors que la sismicité semble diminuer, ce qui peut indiquer que le taux de croissance du dôme ralentit, le danger d'effondrement et de lahars demeure.

Plus d'informations sur Chaitén
Site Web du programme mondial sur le volcanisme de la Smithsonian Institution: page Chaitén.
SERNAGEOMIN - Servicio Nacional de Geología y Minería. (Espanol)
Chaitén au Volcanism Blog - mises à jour sur l'activité et traductions en anglais des bulletins de mise à jour de SERNAGEOMIN.
Ewert, J.W. et al, 2008, The 2008 Eruption of Chaitén Volcano, Chile and National Volcano-Monitoring Programs in the US and Chile, Eos Trans. AGU, 89 (53), Supplément de la réunion d'automne, résumé V43D-2177.
Guffanti, M. et al., 2008, Effets généralisés sur l'aviation de l'éruption du volcan Chaitén en 2008, Chili, Eos Trans. AGU, 89 (53), Supplément de la réunion d'automne, résumé V42C-03.
Le saviez-vous?
- Des galets d'obsidienne provenant du dôme de lave de 7 400 av. J.-C. ont été utilisés par les peuples préhistoriques pour créer des artefacts qui se trouvent jusqu'à 400 km du volcan. Des lames d'obsidienne transportées par une ancienne culture de canoë maritime au nord et au sud du volcan ont été découvertes dans des sites qui remontent à 5 610 ans. La connaissance de cette date a aidé les géologues à établir un âge minimum pour la formation du dôme de lave d'obsidienne.
- La dernière éruption de Chaitén a incité le levé géologique du Chili (le Servicio Nacional de Geología y Minería, ou SERNAGEOMIN) à créer un nouveau programme pour améliorer la surveillance et l'atténuation des risques dans 43 des volcans à haute menace du Chili. Le programme soutiendra des études sur l'histoire des éruptions sur ces volcans, des évaluations des risques volcaniques et la création d'un réseau de surveillance en temps réel et d'un système d'alerte précoce.

A propos de l'auteur

Jessica Ball est étudiante diplômée au Département de géologie de l'Université d'État de New York à Buffalo. Sa concentration est en volcanologie, et elle recherche actuellement des effondrements de dômes de lave et des écoulements pyroclastiques. Jessica est titulaire d'un baccalauréat ès sciences du College of William and Mary et a travaillé pendant un an à l'American Geological Institute dans le cadre du programme Education / Outreach. Elle écrit également le blog Magma Cum Laude, et pendant le temps libre qui lui reste, elle aime l'escalade et jouer de divers instruments à cordes.